CEVV - Cercle Européen de Vol à Voile
CEVV - Cercle Européen de Vol à Voile
Page Facebook officielle du club : CEVV - Cercle Européen de Vol à Voile
CEVV - Nous contacter
Made by Dreamnet SPRL
Pour toute question ou information, contactez-nous par mail à info@cevv.be !

Le club

Voici l'histoire du CEVV

Qui sommes-nous ?


Le Cercle Européen de Vol à Voile (CEVV) est une association sans but lucratif composée de pilotes de planeur belges, français, polonais, anglais, néerlandais, italiens, espagnols, portugais, roumains, danois ainsi que de tous les passionnés de vol à voile. Notre club est dynamique, équipé de planeurs modernes et performants. Il est animé par une équipe de pilotes passionnés et bénévoles dont le but est de former des pilotes de tous âges et de les préparer pour la performance, les compétitions, et éventuellement une future carrière dans l’aviation.


Le CEVV, seul club patronné par le Conseil Européen et la Commission Européenne, est aussi membre de la « Fédération des Clubs Francophones de Vol à Voile » (FCFVV).


Vous qui voulez pratiquer un sport aérien passionnant, peu coûteux et à la portée de toutes et tous, venez nous rejoindre à l’aérodrome de Cerfontaine (Belgique), tous les week-ends et en périodes de vacances (possibilités en semaine, sur demande, en contactant un instructeur). Vous intègrerez notre équipe dès le départ : le vol à voile, sport individuel dans son accomplissement, ne peut se pratiquer qu'en équipe.


Nous hébergeons également plusieurs planeurs privés qui appartiennent tous à des membres actifs du CEVV.

Un mot de notre Fondateur



Ou comment a commencé notre aventure !

Entré en 1975 au Conseil Européen, avec l’aviation et en particulier le vol à voile comme sujets de conversation principal avec les collègues, j'ai été contacté assez rapidement par un petit groupe de la Commission qui avait créé « L'Aéroclub des Communautés Européennes ».


Ce petit groupe sympa possédait une section « vol moteur », dont quelques pilotes pratiquaient cette activité en organisant principalement de petits voyages avec des avions loués vers les pays environnants : France, Hollande, Grand-Duché de Luxembourg, etc.


Seulement, le conseil d'administration ayant eu l'idée de m'inviter à une réunion amicale suivie d'un drink dans un local de la Commission, le « piège » s'est refermé sur moi ! Ils ont remarqué qu'il n'y avait personne pour créer une section « vol à voile » au sein des institutions… Personne… sauf moi ! J'ai eu le malheur de partir une petite heure pour aller rechercher mon patron, et à mon retour : applaudissements. Je venais d’être élu « Responsable Vol à Voile » ! Surprise pour moi, et impossible de me dégager…


Mon job était simplement de contacter par courrier interne les personnes qui pratiquaient ce sport dans leur pays, et de tenir des statistiques qui pourraient servir à l’obtention d'éventuelles subventions… Pas difficile, donc.


Au fil des semaines et des mois suivants, nous nous sommes aperçus qu'il y avait assez bien de pilotes exerçant leur sport en Allemagne, en Belgique et en France. Les statistiques n'étaient cependant pas suffisantes, et comme je volais déjà à Namur depuis de nombreuses années, j'ai réuni là-bas les pilotes les plus accessibles.


Sans aucun planeur à nous, nous nous sommes cotisés à une vingtaine pour acheter d'occasion un biplace côte à côte, le M200 français, à l'aérodrome d'Amougies… L’histoire raconte que je l’ai ramené en vol remorqué jusque Temploux avec un plafond de 300 mètres par rapport au sol, et sous une pluie battante ! Comme quoi, « on pouvait tout à l'époque » !


Le problème, c’est qu’il fallait du monde pour faire tourner un club, et l'idée suivante fut de créer une section « B » avec des non-fonctionnaires pour pouvoir étoffer notre groupe et pouvoir faire entrer un peu d'argent dans la caisse.


Je passe sur les détails, et avec le temps, nous avons acheté (toujours avec le même groupe), un, deux, puis trois planeurs à restaurer et à des prix dérisoires sur lesquels nous avons travaillé énormément pour les rendre attractifs !

 

Comme nos activités intenses et enthousiastes ont suscité quelques jalousies au sein du petit groupe de pilotes d'avion de l'autre section, la zizanie s'est malheureusement installée… Pour couper court à tout cela, je suis allé trouver les responsables du Comité du personnel du Conseil ou je travaillais, et dans la foulée, avec leur bénédiction, nous avons créé notre « Cercle Européen de Vol à Voile asbl ». Nous avons ensuite reçu d’importants subsides qui nous ont permis d'acquérir du matériel moderne, fiable et d'évoluer parmi les « grands clubs ».


Voici pour la petite histoire… Je passerai sur la découverte du terrain d'Issoire en Auvergne (et des stages qui s'y déroulent depuis maintenant plus de 30 ans), ainsi que sur les nombreux concours et championnats de Belgique (dont quelques-uns de nos pilotes ont participé) et même du monde (par Michel Vandesteene, celui qui fut notre bienfaiteur pendant longtemps, et qui est malheureusement décédé il y a quelques années).


Le rajeunissement de l'équipe se dessine : l'arrivée de nouveaux stagiaires et fonctionnaires des institutions européennes amène du sang neuf et de l'enthousiasme parmi les membres de notre CEVV, ce qui accentue encore le côté international du club.


Merci à celles et ceux qui nous ont aidés à devenir un vrai club européen !


Guy Rousseaux,
Ancien président et fondateur